EdF : et patatrac Vieira!

Raymond Domenech a tranché. L'ancien capitaine des Bleus, Patric Vieira, ne fera pas partie du voyage en Afrique du Sud, où se déroule la prochaine Coupe du monde (11 juin -11 juillet). Si c'est un coup dur pour le joueur, la nouvelle n'est pas réellement une surprise...


La raison l'aura finalement emportée, Vieira restera chez lui le 11 juin prochain

Il était encore le seul à y croire. S'accrochant à ses récentes prestations sous les couleurs de Manchester City, club où il était arrivé début janvier, Patrick Vieira avait encore l'espoir de figurer dans la liste des 23 joueurs retenus pour le prochain Mondial. Mais hier, à 20h25, Raymond Domenech a prononcé la sentence, sans ménagement : Patrick Vieira n'ira pas en Afrique du Sud.

Un course contre le temps perdu d'avance



N'entrant pas dans les plans de José Mourinho au début de la saison, le “Long“ comme il est affectueusement surnommé, voulait se relancer afin de retrouver l'équipe de France, qu'il avait quitté dans la difficulté après un Euro 2008 passé à la case docteur. Mais depuis le 2 juin 2009 et une défaite face au Nigéria, Vieira n'a plus porté le maillot
tricolore.

Voulu par Roberto Mancini, qui le connaît très bien pour l'avoir côtoyer en Lombardie, le milieu défensif français s'était lancé à 33 ans dans deux nouveaux défis : s'imposer chez les Citizens et retrouver l'équipe de France. Au terme de cette saison, l'un semble accompli. Ayant la confiance de son coach, Vieira a retrouvé peu à peu du temps de jeu quand les blessures le laissaient tranquille.

Quant à l'équipe de France, la bataille semblait perdue d'avance. Dans un secteur où Raymond Domenech jouit d'un vivier considérable, les vieilles canes de Pat' n'ont pas fait de vieux os. Face à des Lassana Diarra, Jérémy Toulalan, Alou Diarra ou encore Abou Diaby, l'adversité et la forme du moment ont joué contre lui. Le sélectionneur s'est même payé le luxe d'appeler le jeune Yann M'Vila, 20 ans, dans sa liste élargie. Le début de la fin pour Vieira...

“La fin de la carrière internationale de Patrick Vieira “



Le numéro 4 de l'équipe de France s'arrête donc à 107 sélections et des montagnes de regrets derrière lui. Patrick Vieira en est conscient et officialise même la fin de son histoire d'amour avec l'équipe de France, quelques minutes après l'annonce de la liste : “C'est la fin de la carrière international de Patrick Vieira, oui. Mais l'équipe de France m'a apporté beaucoup, et je suis quelqu'un de positif, je retiens donc plus le positif que le négatif de ma carrière chez les Bleus.“

Blessé en 2008, absent en 2010, l'ancien milieu d'Arsenal aura donc connu - à l'instar de certains Bleus comme Marcel Desailly- une fin de carrière contrastée où le goût d'inachevé prédominera sur un parcours hors norme. Enorme en Allemagne lors de la Coupe du monde 2006, Vieira a été l'un de ceux qui a le mieux résister aux périodes de crise de la sélection française. Mais terminer comme ça pour un joueur de ce calibre n'est forcément pas facile à encaisser. Et le Mancunien n'a guère apprécié la “méthode“ Domenech.

En effet, Vieira a appris la nouvelle sur le plateau de Canal+, n'ayant reçu aucun coup de téléphone au préalable de la part du sélectionneur. Un geste qui ne passe pas : “Je ne remets pas en cause son choix, je le respecte vraiment. Sur le plan sportif, il n'y a aucun problème, mais je m'attendais à un peu plus de franchise. J'ai toujours eu des relations saines avec Raymond Domenech. Par rapport à mon nombre de sélections et d'années avec l'équipe de France, j'aurais préféré qu'il me le dise carrément, qu'il me dise "tu n'as plus le niveau, il y a des jeunes qui sont meilleurs que toi". Ce manque de tact, de classe, c'est ce qui me chagrine le plus.“ C'est bien connu, toutes les histoires d'amour finissent mal en général...



Article lu 1585 fois. Rédigé le Mercredi 12 Mai 2010 par Romain B.