Bayern Munich : Ribéry, la réponse sur le terrain?

Malmené par la presse allemande après les révélations de la chaine M6, l'international français n'aura que le terrain pour répondre aux attaques, et faire taire ses détracteurs. Jusqu'au prochain épisode...


Dans la tourmente en et sur le terrain, le numéro 7 du Bayern se doit de réagir

De “Kaizer Franck“ à “Ribéry et la fille du bordel de luxe“, la presse outre-Rhin n'a pas hésité à la franchir la barrière en toute impunité. Si le joueur du Bayern Munich n'a pour l'instant été entendu qu'en qualité de témoin, les récentes révélations du magazine le Point ont indiqué que la prostituée aurait avoué avoir eue des relations avec le Boulonnais au printemps 2009, alors qu'elle était encore mineure. De quoi amplifier à nouveau la polémique autour du numéro 7 du FC Hollywood.

Les dirigeants allemands, silencieux en début de semaine, ont rapidement pris les devants pour protéger son joueur. Annoncé au début en conférence de presse pour évoquer la demi-finale aller de la Ligue des champions entre son club et l'Olympique Lyonnais, le directeur de la communication du Bayern a finalement envoyé un autre francophone, Daniel Van Buyten. Ce dernier, très amis dans la vie avec le Français, a tenté de le défendre : “ Le chef de la presse du Bayern vient juste de me dire que l'on ne devait pas s'exprimer sur cette histoire. Donc voilà, tout ce que je peux vous dire, c'est que Franck s'est très bien entraîné et il est super content de jouer cette demi-finale

Redorer son image face à l'OL



On l'aura bien compris, le joueur munichois sera sous les feux de tous les journalistes de sport, mais aussi de la presse généraliste. Car si les faits venaient à être avéré, l'ancien marseillais aurait alors sérieusement écorné son image de marque. En deçà de son niveau habituel le week-end dernier face à Hanovre, malgré la superbe victoire des siens (7-0), son match face à l'Olympique lyonnais sera déterminant. Rampe de lancement de l'attaque du Bayern avec son acolyte Arjen Robben, la paire “Robery“ - comme la presse allemand s'amuse à l'appeler - sera la clé de voute de cette rencontre hautement importante.

Car le Bayern n'a plus atteint ce stade de la compétition depuis 2001, année du dernier sacre européen pour le leader de la Bundesliga. D'un point de vue plus personnel, l'équipe de France ne semble pas - pour l'instant - s'éloigner, les dirigeants de la maison bleue ne s'ayant pas encore prononcer, dans l'attente d'informations plus concrètes. Si, par contre, son transfert au Real Madrid semble définitivement exclu depuis le scandale du Zaman , Franck Ribéry peut prouver ce soir à l'Allianz Arena qu'il est toujours en joueur de classe internationale, capable de faire la décision sur une coup de rein. En espérant que cette fois-ci, ce soit le bon...



Article lu 2801 fois. Rédigé le Mercredi 21 Avril 2010 par Julien Froment