Presse : l'Angleterre prie pour Rooney

La presse anglaise est en émoi. Au-delà de la défaite - anecdotique pour eux - de Manchester United à l'Allianz Arena face au Bayern Münich, c'est plus la blessure de Wayne Rooney qui inquiète. Outre-Rhin, la presse salue le retournement de situation du Bayern et l'espoir de qualification qui subsiste.


The Sun



"Priez pour que Roo puisse le faire"



The Sun panique. Touché à la cheville droite en toute fin de match après un contact avec Mario Gomez, Wayne Rooney a dû sortir sur blessure. Stupeur pour le tabloïd britannique, qui en rajoute une couche : ‘'L ‘attaquant le plus important de la nation est sorti en boitant à l'agonie lorsque Manchester United a été pris par surprise par le Bayern Munich. Rooney est sorti des travées de l'Allianz Arena avec des béquilles et une cheville dans un plâtre de protection en plastique. Il aura une IRM aujourd'hui. "

the Guardian



"Man. Utd plonge dans une sombre nuit à Munich après la blessure de Rooney à la cheville"

.

Mais à l'inverse de son camarade du Sun, le quotidien anglais reprend les propos de Sir Alex Ferguson, qui indique que “la blessure n'est pas si terrible que cela “.

Sportbild :



"Le Bayern est fou ! Olic remporte la mise dans les arrêts de jeu !"



Du côté allemand, le but d'Ivica Olic passe bien avant la blessure de Rooney. Grâce à sa réalisation dans les derniers instants de la rencontre (92ème), le Croate permet aux Bavarois d'y croire encore et de prolonger la série d'invincibilité du “FC Hollywood“ face à Manchester United, depuis la finale perdue de 1999. Sportbild loue la prestation du Croate, mais également celles du Français Franck Ribéry et du capitaine Mark Van Bommel.



Article lu 3765 fois. Rédigé le Mercredi 31 Mars 2010 par Julien Froment