Ldc : Un Inter "mourinhesque"!

L'Inter Milan a validé son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions grâce à un succès plein de maîtrise à Stamford Bridge face à Chelsea (0-1). Comme un symbole, Didier Drogba a été exclu en fin de partie.


Grâce à un but d'Eto'o, l'Inter Milan se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions

The Special One a tenu son pari. En annonçant "Tout le monde le sait, Mourinho ne perd pas à Stamford Bridge ", le technicien portugais n'a pas déroger à la règle en s'imposant dans l'antre de Chelsea grâce à son attaquant vedette, Samuel Eto'o (78ème). Avec un composition portée sur l'offensif avec trois attaquant (Eto'o, Milito, Pandev), le " Mou " n'a pas fait la moue en devançant tactiquement son adversaire direct Carlo Ancelotti.

Grâce à un pressing très haut, les Nerazzuri prennent les Blues à la gorge dès le début de la rencontre. En difficulté défensivement - à l'instar d'un John Terry une nouvelle fois fébrile - Chelsea subit face aux passes millimétrées de Wesley Sneijder. Et à la demie heure de jeu, cette domination est à deux doigts de se concrétiser. Aux six mètres légèrement excentré sur la gauche, Samuel Eto'o est à la réception d'un splendide centre du Brésilien Maicon. Le Camerounais pique sa tête mais le cadre se dérobe de peu. Chelsea tente de réagir, mais Nicolas Anelka manque le coche de peu (43ème).

Drogba craque à nouveau

Au fil de la rencontre, Chelsea tente toutefois d'inverser la tendance, mais l'Inter tient bon grâce à la pugnacité de sa défense, qui se montre intraitable. Les Lombards sont à deux doigts d'ouvrir la marque à la 65ème minute, quand Milito profite d'une mauvaise sortie de John Terry pour se retrouver à face Turnbull, mais l'Argentin rate sa frappe. Ce n'est que partie remise, car à la 78ème minute, sur une superbe ouverture de Sneijder, Samuel Eto'o ne se fait pas prier pour crucifier tout Stamford Bridge.

La fin de rencontre est émaillée par de nombreux accrochages qui coûteront la perte de plusieurs joueurs pour les quarts de finale. Lucio et Thiago Motta louperont donc l'aller et devront regarder leurs partenaires depuis les tribunes. Mais la palme du "pétage de plomb" revient - encore - à Didier Drogba. Auteur d'un coup de sang l'an passé après l'élimination de Chelsea aux dépens du FC Barcelone, l'Ivoirien est à nouveau tombé dans le piège en répondant aux multiples provocations. Au final, cette victoire de Mourinho ainsi que l'expulsion de Drogba prouvent que les temps changent, mais les hommes restent les mêmes.



Article lu 1664 fois. Rédigé le Mardi 16 Mars 2010 par Julien Froment

Matchs en direct :

Liga

19h00 - Real Sociedad - Valence : Pariez !
21h30 - Getafe - Betis Séville : Pariez !