Ligue 1 (J26) : le clasico dans toutes les têtes

Comme chaque année, le grand match de la Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille vampirise tout l'espace médiatique. Mais Lyon, Lille, Bordeaux ou encore Montpellier ont aussi une carte à jouer lors de cette 26ème journée de Ligue 1.


Meilleur buteur de la Ligue 1 avec quatorze réalisations (ici face à Camara et Jallet), Mamadou Niang n'a jamais perdu au Parc des Princes en quatre ans.

L'affiche de la 26ème journée :

Si le Paris Saint-Germain (12) et l'Olympique de Marseille (5) ne boxent pas dans la même catégorie cette année, ce clasico reste une affiche immuable du championnat hexagonal. A l'image de son capitaine Claude Makélélé, les Parisiens - douzième avec 33 points - abordent la rencontre avec humilité : “L'OM est meilleur que nous, au niveau du classement, du jeu ou des ambitions. A nous de faire mieux que ce qu'on réalise depuis le début de saison. Il faut faire en sorte d'être à 200 % “.

Après quatre défaites consécutives à domicile, dont une cuisant face à Lorient sous les yeux du président de la République, les hommes d'Antoine Kombouaré se sont repris face à Toulouse (1-0). Avec le retour de la paire Hoarau - Erding et un Ludovic Guily qui retrouve ses jambes de vingt ans, le club de la capitale et en droit de croire à un succès face au rival Marseillais.

C'est du moins ce que pense Guillaume Hoarau, sur le site officiel du club parisien : “Nous sommes sur une bonne dynamique. On sort de trois matches sans prendre de but avec quatre points sur six à la clé. Après, nous ne pouvons pas nier que c'est " the " gros match à Paris. Il y a beaucoup d'attente autour. C'est un Classico, il y aura de l'impact. A nous d'être costauds.

Pour Marseille (5) l'approche est diamétralement différente. Avec quatre victoires consécutives (deux en championnat, deux en Europa League), Didier Deschamps a enfin trouvé la bonne alchimie. Sous l'impulsion d'un Mamadou Niang impressionnant (http://www.topfoot.com/6692,1/marseille-niang-l-indispensable.html), le onze olympien trouve peu à peu ses marques. Lucho Gonzalez pèse de plus en plus sur le jeu, Ben Arfa - tout juste sélectionné chez les Bleus - et Valbuena apportent leur vivacité sur les côtés alors que Benoît Cheyrou, également du voyage en équipe de France, retrouve sa justesse de jeu.

A quelques jours d'aborder une rencontre importante d'un point de vue comptable, un ancien de la maison parisienne, Gaby Heinze, a donné son point de vue sur la rencontre : " Je n'ai aucune appréhension, je vais simplement jouer un match de foot. Si ça se passe mal, ce ne sera pas agréable car j'ai passé trois saisons formidables à Paris. Je me concentrerai quand même au maximum sur le terrain pour gagner ce match ".

Les autres rencontres de la 26ème journée :

De retour d'Europa League avec un qualification pour les huitièmes de finale (face à Fenerbahçe), Lille (3) aura certainement les jambes lourdes à l'heure d'accueillir une équipe d'Auxerre (6) qui n'a pas jouer le week-end dernier, son match face à Bordeaux étant reporté ultérieurement. Mais le LOSC reste sur une série impressionnante de huit victoires à Villeneuve D'Ascq, et ce ne sont pas les blessures de Gervinho ou de De Melo qui empêcheront les hommes de Rudi Garcia de poursuivre leur excellent
parcours.

De son côté, l'Olympique Lyonnais (4) est en pleine bourre. Avec 16 points possibles sur 18 en championnat et un succès prestigieux face au Real Madrid, Lyon a retrouvé de l'appétit. Et ce n'est pas Lisandro Lopez (10 buts cette saison) et Michel Bastos (auteur d'un triplé face à Sochaux), qui diront le contraire. Nice (17), qui n'a gagné qu'un seul match depuis le 28 novembre dernier, part à Gerland en mission commando. Avec six points d'avance sur le premier relégable, le faux pas est interdit.

Montpellier (2) est bien loin de ce genre de problèmes. Malgré une baisse de forme, la " Paillade " reste à deux points du leader bordelais. Les protégés de Loulou Nicollin, qui affrontent Rennes (9), veulent rapidement renouer avec la victoire et comptent pour cela sur le meilleur joueur de la Ligue 1 du mois de janvier, Karim Aït Fana.

Pour Bordeaux, le déplacement au Mans devrait être une simple formalité. Face à des Manceaux (18) qui n'arrivent plus à gagner chez eux (quatre rencontres sans succès à Bollée), les Girondins veulent repartir de la Sarthe avec les trois points, ni plus ni moins. Mais Arnaud Cormier sait qu'une victoire est impérative. Avec six points de retard sur Nice et Saint-Etienne, le MUC doit capitaliser, même face au leader.

Dans les autres matchs, Toulouse (11) accueille une équipe de Lens (13) en pleine confiance, alors que Nancy (14), rossé par l'OM dimanche dernier (1-3) reçoit à Marcel Picot la lanterne rouge Grenoble, Sochaux (15) se déplace à Lorient (12), alors que Monaco (7) affronte Boulogne-sur-Mer (19), et Valenciennes (8) joue Saint-Etienne (16)

Le programme de la 26ème journée de Ligue 1

Samedi 27 février 2010
19h00
Lyon - Nice
Toulouse - Lens
Nancy - Grenoble
Lorient - Sochaux
Monaco - Boulogne-sur-Mer
Valenciennes - Saint-Etienne

21h00
Montpellier - Rennes

Dimanche 28 Février 2010
17H00
Lille - Auxerre
Le Mans - Bordeaux

21H00
PSG - Marseille



Article lu 1653 fois. Rédigé le Samedi 27 Février 2010 par Romain B.