Manchester United : pour la suprématie d'une ville

Manchester United accueille ce soir (20h45) son éternel rival Manchester City à Old Trafford, pour le compte des demi-finales retour de la Carling Cup. Malgré la défaite à l'aller (2-1), les Mancuniens visent la qualification pour oublier ses soucis extra sportifs.


Malgré un Wayne Rooney (devant Tevez et Kompany) sur tous les fronts, M.U s'était incliné à l'aller contre City.

"The theatre of scream" titre ce matin le quotidien britannique The Sun pour donner le ton d'un match à haut risque. Car il est question de suprématie. Manchester United face à Manchester City, l'un des innombrables derbys du championnat anglais, décidera en effet de l'équipe qui rejoindra Aston Villa en finale de la Carling Cup, le 28 février prochain dans le stade flambant neuf de Wembley.

Et la formation de Sir Alex Ferguson a la pression. Malgré leur large succès contre Hull City et la première place de la Premier League à la clef, les Red Devils connaissent de nombreuses difficultés extra sportives. Club le plus riche du monde avec 1,2 milliard d'euros, Manchester United a ainsi vu l'augmentation soudaine de sa dette, qui s'élève à présent à plus de 800 millions d'euros. Pour couronner le tout, les négociations de prolongation de contrat de Wayne Rooney trainent en longueur et la crainte d'un départ de " Shrek " pèse comme une épée de Damoclès sur la tête du club mancunien.

Ferguson : " le plus important, c'est l'équipe "

Et pendant ce temps, City a engrangé de la confiance. Tombé sous le scalp de "l'apache" Carlos Tevez - ancien de la maison rouge - et à deux doigts de l'exploit en championnat à l'aller (défaite sur le fil 4-3), la formation entrainée à présent par Roberto Mancini a retrouvé de la confiance et un plan de jeu. Si Emmanuel Adebayor devrait intégrer l'équipe ce soir, Patrick Vieira - non retenu - assistera une nouvelle fois à la rencontre depuis les tribunes. Mais cette absence ne devrait pas contrarier Roberto Mancini, qui possède un milieu très riche (De Jong, Kompany, Barry) dans ce secteur. Et le soutien indéfectible des fans des Citizens devrait faire le reste.

Ce qui n'est plus tout à fait le cas à United. En dépit des quelques sifflets émanant des tribunes lors du succès face à Hull, Ferguson continue à exhorter le public pour soutenir son équipe. Il indique ainsi au Sun : “le plus important, c'est l'équipe, toujours l'équipe. Nous ne devrions jamais la perdre de vue. Ce soir, nous compterons sur nos supporteurs “, et d'ajouter "nous avons une longue expérience à Old Trafford et nous savons gérer ce genre de situation, en particulier les mercredi soir (jour des matchs de Ligue de champions ndlr) “. Un succès et le théâtre des cris pourrait définitivement laisser place au théâtre des rêves. Verdict ce soir dès 20h45



Article lu 2483 fois. Rédigé le Mercredi 27 Janvier 2010 par Julien Froment