Série A (J21) : la Juve s'enfonce

Samedi soir au Stadio Olimpico de Turin, l'AS Roma l'emporte sur le score de 2-1 après un match fort en rebondissement. C'est Riise dans le temps additionnel qui a permis aux romains de poursuivre leur série de 15 matchs d'affilés sans défaite. Du côté de la "Vielle Dame", l'heure est aux regrets et aux doutes concernant l'avenir de l'entraîneur, Cera Ferrara.

Lors de la première phase de la saison, la Vieille Dame avait battu la Louve sur le score de 3-1. La Juventus avait inscrit deux buts par Diego et un par Felipe Melo, deux recrues achetées à prix d'or qui ont, depuis, bien déçu les supporters de la Juve. Les Bianconeri sont en plein doute. Cera Ferrara, leur entraîneur, est sur la sellette. Triste bilan : ils ont concédé sept défaites en dix rencontres. Sans Trézeguet, ni Iaquinta, Ferrara opte pour une composition d'équipe classique avec Diego comme meneur de jeu juste derrière Amauri et Del Piero. Malgré un mauvais début de saison, les Giallorossi ont redressé la barre. Ils sont, désormais, sur le podium, reléguant la Juve à deux points. Pour Claudio Ranieri, l'entraîneur de la Roma, cette confrontation à un parfum de revanche : la Juventus l'avait limogé deux matches avant la fin de la saison dernière. Le coach romain a décidé de mettre Francesco Totti sur le banc et de faire confiance au duo d'attaque Vucinic - Toni pour attaquer le but garder par Buffon.

Ce match débute sur un faux-rythme, émaillé de faute et d'anti-jeu, aucune des deux équipes semblent en possession d'une force qui permettrait d'accélérer le jeu. Mais coup dur pour la Roma, alors qu'on approche des 8 minutes de jeu, Lucas Toni ressent une douleur et boîte. C'est le capitaine emblématique de la Roma, Totti qui le remplace sur le terrain. Malgré quelques mouvements créés par Del Piero pour la Juventus, le match ne s'enflamme pas. Les gardiens passent une soirée tranquille, Il n'y a que très peu de tirs aux buts. La première période de ce choc du Calcio a été particulièrement fermée et terne. La Roma et la Juve se sont reposées sur leur défense. C'est à la 51 ème minute que le match se débloque. C'est Del Piero qui d'une frappe limpide du gauche permet aux Bianconeri de prendre l'avantage (1-0). Ensuite, la Juventus et son milieu de terrain cadenassent le match et les romains n'ont trop peu d'occasion pour briller. Mais c'est encore Francesco Totti qui sur pénalty va remettre la Louve sur le droit chemin à la 68 ème (1-1). Et c'est en toute fin de match que le sort de la rencontre va s'écrire. Tout d'abord, le portier de la Juventus, Buffon écope d'un carton rouge à la 83ème pour une faute en dehors de la surface sur Riise. Et c'est ce dernier qui dans les dernières secondes de ce choc, va inscrire le but de la victoire sur une tête au second poteau (1-2).

Au classement, la Roma a cinq points d'avance sur la Juventus qui se place à une modique 5ème place. Les joueurs de Ranieri assurent de plus en plus une place sur le podium de Série A. On peut vraiment parler d'effet Ranieri. Le coach italien a su impliquer ses directives et toute l'équipe tire dans le même sens. Ce qui n'est pas le cas de la Juventus de Turin, qui aligne sept défaites sur 10 matchs. Cera Ferrara, l'entraîneur turinois, a de quoi s'interroger sur son avenir.



Article lu 1471 fois. Rédigé le Dimanche 24 Janvier 2010 par Julien Le Helley

   18h00 sur Eurosport2
                Kristiansund - Molde - Parier


   19h00 sur RMC Sport 1
                Sheffield United - Tottenham - Parier


   19h00 sur Canal +
                Sheffield United - Tottenham - Parier


   19h30 sur BeIn Max5
                Eibar - Osasuna - Parier


   19h30 sur BeIn 1
                Real Sociedad - Espanyol Barcelone - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv