CAN 2010 : les éléphants entrent dans la danse

voir aussi : Afrique - CAN 2010 - Yaya Touré - RSS

Archi favori pour la victoire finale, la Côte d'Ivoire débute la CAN cet après-midi face au Burkina Faso. Malgré une certaine fragilité psychologique après les événements qui ont touché le Togo, les Eléphants abordent leur match avec confiance.



Cette rencontre devrait être une simple formalité. Sûr de leur forces, la Côte D'Ivoire débute cet après-midi au stade Chiazi à Cabinda le Burkina Faso de Paulo Duarte, ancien entraineur du Mans. Une équipe que les coéquipiers de Didier Drogba ont déjà rencontré par le passé, lors des phases qualificatives pour la CAN et la coupe du monde en Afrique du Sud.

Et cela s'était plutôt bien passé, avec deux succès probant, 5-0 à Abidjan et 3-2 en terre Burkinabé . La différence entre les deux nations existe donc bel et bien. Avec Didier Drogba - meilleur buteur de Chelsea avec quatorze réalisations - à la pointe de l'attaque, soutenu par Yaya Touré Salomon Kalou, et autres Baky Koné, l'armada offensive des Eléphants a de quoi faire pâlir bien d'une formation européenne.

Et le secteur défensif n'est pas en reste, puisque Yaya et Kolo Touré (respectivement à Manchester City et Barcelone), Didier Zokora ou encore Emmanuel Eboué garniront la sélection ivoirienne. Mais Vahid Halilhodzic ne veut pas y penser : "On ne doit pas se baser sur ce qui a été fait précédemment, il faut oublier les deux victoires, ce sera différent. Le Burkina a étudié notre jeu et montrera plus de résistance." A indiqué coach Vahid au quotidien L'Equipe.

Halilhodzic : "je dois préparer un discours spécial"

Paulo Duarte et ses hommes sont donc prévenus. A moins d'un miracle, il sera bien difficile de bouger cette équipe là. Mais un imprévu - de taille - a mis à mal la confiance des Ivoiriens. En effet, le drame qui a touché la sélection du Togo a eu lieu à Cabinda, zone où la Côte d'Ivoire doit disputer sa première rencontre.

Halilhodzic en est conscient et sait qu'il devra mettre en avant l'aspect psychologique: "Mon job des dernières 24 heures sera particulier. Je dois préparer un discours spécial sur le plan psychologique, humain, pour mieux préparer mes joueurs." Espérons tout de même que le football en sortira gagnant. Réponse, à 17h45



Article lu 4274 fois. Rédigé le Lundi 11 Janvier 2010 par Romain B.