Premier League : Arsenal a un coup à jouer

En cas de succès ce soir face à Bolton (20h45) en match en retard de la deuxième journée de Premier League, les Gunners pourraient revenir à un point du leader Chelsea et se battre à nouveau pour le titre, chose impensable il y a encore un mois.



Le football peut aller très vite. Et Arsenal est très bien placé pour le dire. Quatrième après leur lourde défaite à domicile face à Chelsea (0.3), les hommes d'Arsène Wenger se retrouvaient déjà à onze unités des Blues. De quoi avoir... le blues. Ajouter la grave blessure de Robin Van Persie jusqu'alors meilleur artilleur des Gunners avec sept réalisations en treize rencontres et Arsenal avait tous les ingrédients pour être au fond du trou.

Un mois plus tard, la tendance s'est inversée. Troisième à quatre points - avec un match en moins - de Chelsea, Andreï Arshavin et ses coéquipiers sont totalement relancés dans la course au titre grâce à une période de fêtes gérée à la quasi perfection. Avec treize points glanés sur quinze possibles, Arsenal a littéralement fondu sur Chelsea. Arsène Wenger tablait sur un coup de moins bien du leader. Et le coach alsacien a été servi: "J'avais dit lors de notre défaite contre Chelsea à la fin novembre qu'ils égareraient quelques points, mais je ne m'attendais vraiment pas à cela aussi rapidement." a-t-il indiqué au tabloïd britannique The Sun.

"Il est temps pour nous de gagner un titre ensemble"

Avec la Coupe d'Afrique des nations et la perte de joueurs cadres (Drogba, Kalou, Essien, Obi Mikel), Chelsea risque de connaître une nouvelle période de doute. Wenger en est conscient et sait son équipe capable de grandes choses : "Nous avons refuser d'abandonner quand cela n'allait pas. La force mental et la solidarité de mes joueurs ont été mises à rude épreuve mais ils ont tenu le choc. Cette équipe a grandi ensemble et maintenant il est temps de gagner un titre ensemble."

L'adversaire du soir, Bolton, ne respire pas la sérénité. Premier relégable avec dix-huit points, le récent remplacement de Gary Megson par Owen Coyle, coach de Burnley, a de nouveau chambouler les Wanderers. Arsenal possède une occasion en or de mettre la pression sur Chelsea. Sans Eboué et Alexandre Song, tout deux partis pour la CAN, les Gunners devraient s'appuyer sur Diaby, Nasri ou encore Vermaelen, les joueurs en forme du moment. Ces prochaines semaines en diront donc long sur les intentions et la solidité du groupe construit depuis des années par Arsène Wenger, mais les Gunners semblent bel et bien armés pour le titre.




Article lu 2375 fois. Rédigé le Mercredi 06 Janvier 2010 par Julien Froment

   13h00 sur RMC Sport 1
                Norwich - Brighton - Parier


   13h00 sur Canal + Sport
                Norwich - Brighton - Parier


   13h30 sur BeIn 1
                Derby County - Nottingham - Parier


   16h00 sur RMC Sport 1
                Manchester United - Bournemouth - Parier


   16h00 sur Canal + Sport
                Manchester United - Bournemouth - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv