EdF : Wenger furieux contre Domenech

Sélectionné mais blessé pour les deux matchs de barrages de l'Equipe de France contre l'Irlande les 14 et 18 novembre dernier, Abou Diaby était tout de même resté du côté de Clairefontaine.

Une décision qu'Arsène Wenger n'a toujours pas digéré, accusant même Raymond Domenech et le staff tricolore d'avoir gardé le Gunner pour des raisons politiques, à savoir... ne pas à avoir à rappeler Patrick Vieira en Equipe de France:

" La Fédération française a décidé de garder Diaby pour des raisons politiques. Ils savaient depuis le premier jour qu'il ne pourrait pas jouer puisqu'il venait de se blesser. Mais ils ne voulaient pas appeler un autre joueur. Ils ont décidé de garder Diaby alors qu'il était blessé, pour ne pas avoir à en rappeler un autre ! Et nous n'avons rien pu faire. C'est irrespectueux. Je n'accepte pas cette situation. Au final, mon joueur revient après dix jours, essaie de courir et rechute. Pourquoi est-ce la fédération qui décide si elle garde un joueur et pas son club ? Cette histoire ne s'arrêtera pas là " a menacé le manager des Gunners dans les colonnes du Parisien.



Article lu 2788 fois. Rédigé le Jeudi 03 Décembre 2009 par TopFoot
Commentaires : (ajoutez un commentaire)

 Yam : Bravo Arsène ! D'accord avec lui !Un homme très bien. C'est lui qui demanda que le match Arsenal-Manchester soit rejoué parce qu'un de ses joueurs n'avait pas rendu le


   11h45 sur RMC Sport 1
                Chelsea - Leicester - Parier


   20h00 sur BeIn 1
                Multiplex - 5e journée - Parier


   20h00 sur BeIn Max9
                Rodez - Orleans - Parier


   20h00 sur BeIn Max8
                Niort - Caen - Parier


   20h00 sur BeIn Max7
                Le Havre - Grenoble - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv