Arsenal : Wenger oublie le fair-play

Passablement énervé après la défaite d'Arsenal face à Manchester City (3.0), pour le compte des quarts de finales de la Carling Cup, Arsène Wenger n'a pas serré la main de son homologue, Mark Hughes.



Même Arsène Wenger peut perdre son sang-froid. L'entraîneur d'Arsenal a très peu goûté la défaite des "baby Gunners" contre Manchester City en demi-finale de la Carlin Cup, équivalent de la Coupe de la ligue. L'Alsacien a daigné serrer la main de adversaire du soir, Mark Hughes, lequel n'a pas apprécié: "Il s'est précipité dans le tunnel. J'étais surpris. Il faut savoir être gracieux dans la victoire comme dans la défaite. Arsène n'a pas été très gracieux." A déclaré au Sun le technicien Gallois. Ces deux-là ne passeront pas leurs vacances ensemble!



Article lu 2636 fois. Rédigé le Jeudi 03 Décembre 2009 par Romain B.