Le Mans : le grand chambardement

voir aussi : France - Le Mans - Ligue 1 - RSS

En grande difficulté en championnat (18ème avec 9 points), Le Mans annonce aujourd'hui sur son site officiel son changement de nom. En juin 2010, le MUC72 deviendra Le Mans FC. Un choix pour privilégier la visibilité du club mais qui ne fait pas que des heureux du coté du stade Léon Bollée...

Nouveau Logo Le Mans

Décidément, cette saison au Mans, chaque semaine apporte sa nouveauté... Après avoir déniché un entraineur étranger inconnu, en charge qui plus est d'une sélection africaine, après avoir vendu Coutadeur (sans réellement le remplacer) dans les dernières heures du mercato, puis testé son troisième gardien en moins de quatre mois, le club dirigé par Henri Legarda annonce aujourd'hui son changement de nom. Exit l'original mais peu reconnu MUC72, pour un plus classique (et plus vendeur?) Le Mans FC.

Un coup de fouet à la visibilité du club.

Une décision explicitée largement via un long communiqué. "Frein à la reconnaissance du club", questions du grand public, le mot MUC72 est critiqué pour sa "complexité". Surtout, il ne correspond plus au statut administratif du club. Le Mans Union Club provient de l'association de deux clubs de la ville en 1985. Le SOM et l'USM. Or, en 2003, le SOM est recréé, quittant donc l'entité MUC72 qui n'est plus une union. La nouvelle appellation est jugée plus "médiatique", permettant une "exposition optimale" conclut le communiqué.

Un nouveau logo

Ce changement de dénomination s'accompagne d'une évolution du logo. Tout en conservant ses couleurs rouges et jaunes traditionnelles, celui-ci est orné d'un cheval (pur sang affirme le club), référence à la vocation formatrice du club ("élever des poulains pour en faire des pur-sangs" (sic)), ainsi qu'à l'élevage sarthois (Le Perche). Le club ajoute que le cheval implique l'arène, comme un clin d'oeil à la prochaine entrée dans le MMArena.

Une entrée dans le capital du concessionnaire du MMArena.

Comme une (bonne?) nouvelle ne s'accompagne jamais seule, le club sarthois annonce également son entrée (dès la livraison du stade effectuée) dans le capital de la société "Le Mans Stadium". Celle-ci créé en partenariat avec Vinci est chargée de la construction et de l'exploitation du MMArena.
Une décision qui permet au club de directement s'impliquer dans la gestion et l'exploitation de son nouvel écrin, une première en France renforcée par la présence du naming.

Le fruit d'une absence d'histoire?

Le supporter muciste (tel qu'on appellait les joueurs du MUC) est incrédule ce matin. Tous ces changements, cette audace (naming, changement de nom...) ne semblent possible que dans un club peu médiatisé et sans aucun palmarès. Il y a une semaine, la possibilité d'instaurer un naming au Parc des Princes avait créé la fureur des supporters parisiens. Et il ne s'agissait que d'un projet...
Entre nostalgiques qui crient au démantèlement de l'histoire de leur club et néo passionné qui y voient modernité et ambition, le débat est tout de même vif sur les forums des supporters manceaux. Quelle sera la réponse des habitués des kops lors de la réception de Valenciennes le 12 décembre, prochaine rencontre à domicile?

Une chose est sûre, tous s'accordent sur le fait que ce changement de nom intervient lors d'une période critique. Tous espèrent d'ailleurs un recrutement ambitieux cet hiver. Afin de ne pas inaugurer, nouveau stade, nouveau nom et nouveau logo... en Ligue 2.



Article lu 5303 fois. Rédigé le Mercredi 02 Décembre 2009 par TopFoot

   18h55 sur RMC Sport 1
                Shakhtar Donetsk - Wolfsbourg - Parier


   18h55 sur RMC Sport 2
                Copenhague - Istanbul Basaksehir - Parier


   19h00 sur BeIn 1
                PSG - Sochaux - Parier


   20h30 sur Eurosport2
                Molde - Start - Parier


   20h30 sur Canal +
                Montpellier - Marseille - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv