LdC : Inter Milan, pourquoi ça coince ?

Malgré son succès hier soir sur la pelouse du Dynamo Kiev dans les toutes dernières minutes du match, l'Inter Milan éprouve bien des difficultés à s'imposer sur la scène européenne, et plus particulièrement en Ligue des champions. Cette année sera-t-elle la bonne?



Leader du groupe F avec six points, victorieux au stade Lobanovski contre le Dynamo Kiev grâce à des buts salvateurs de Diego Milito (85ème) et Wesley Sneijder (89ème), L'Inter Milan semble connaître cette année la même réussite qu'en Serie A. Mais le succès en terre ukrainienne est l'arbuste qui cache la forêt d'échec en Coupe d'Europe. L'Inter Milan n'a pas dépassé le stade des quarts de finale de la compétition depuis 2006.

L'entraineur de L'Internazionale, José Mourinho, avouait courant octobre que l'Inter "ne gagnerait pas la Ligue des champions". Tôlé général du côté de la presse transalpine, pointant le manque d'ambition du club quadruple champion d'Italie. Pourtant, la "Mou" a raison de faire la moue sur cet épineux sujet. En se plongeant dans l'histoire de la seconde formation lombarde, il faut remonter à 1965 pour voir l'Inter Milan soulever la coupe aux "grandes oreilles".

Moratti fils a encore du retard sur Moratti père

Les coéquipiers de Luís Suárez ou encore Giacinto Facchetti avaient réussi l'exploit de battre le Real Madrid de Di Stefano (1964) et le Benfica Lisbonne d'Eusebio (1965). A cette époque le président du club n'était autre que...Angelo Moratti, père de Massimo. Une autre époque. Malgré trois coupes de l'UEFA en 1991, 1994 et 1998, l'Inter Milan version Moratti fils n'y arrive toujours pas en Ligue des champions.

L'investissement a été considérable cette été, avec les arrivées successives de Samuel Eto'o, Diego Milito, Thiago Motta ou encore Wesley Sneijder. José Mourinho, vainqueur de la C1 avec Porto était un gage supplémentaire de succès européen pour Moratti. Malheureusement, l'archi domination en Serie A (l'Inter compte déjà sept points d'avance sur son poursuivant, la Juventus Turin) ne dépasse pas les vertes contrés transalpines. A deux journées de la fin de la phase des poules, l'Inter pourrait - enfin- retrouver les huitièmes de finale de la compétition et voir peut-être plus loin que les quarts, ce qui n'est plus arrivé depuis près de quatre ans, une éternité...



Article lu 3375 fois. Rédigé le Jeudi 05 Novembre 2009 par Julien Froment
Commentaires : (ajoutez un commentaire)

 isoman : Leader du groupe F avec sept points. 6 points et non 7 :)

 joe : verifiez vos sources avt de rediger n importe koi l'inter a tjrs depassé la phase de poules

 TopFoot : exact, c'est corrigé, merci. D'ailleurs ces 6 points se décomposent ainsi : 1 victoire et 3 nuls

 Julien (rédacteur) : Joe, concernant ton commentaire, je viens de corriger. En effet, l'Inter est présent au stade des huitièmes de finale depuis 2004, mais n'a pas dépassé les quarts depuis 2006. D'où la correction. Merci pour ta vigilance;) Voici l’historique : En 2004 ; éliminé contre le Milan AC (3.0-2.0) en quarts de finale. En 2005 ; éliminé contre Villarreal (2.1-0.1), en quarts de finale. En 2006 ; éliminé contre Valence (2.2- 0.0), en quarts de finale. En 2007 ; éliminé contre Liverpool (2.0- 0.0), en huitième de finale. En 2008 : éliminé contre Man. Utd (0.0- 0.2) en huitième de finale

 besch : vous corrigez n'importe quoi et n'importe comment.le journaliste parle d'une avance de 7 pts en championnat et non de la ligue des champion où Inter possede 6pts.

 bell : merci de vous interresser à l'inter.je demande à MAURINGNO pour quoi il fait toujour jouer mountari alor que il gate tout le systeme d'inter? c'est la magie ou bien? sortez le de votre classement et ca ira.dites aux joueurs que le travail que ETOO sait faire c'est de marquer , donnerz lui les ballons , definissez les roles au stade mr l'entraineur ,vous avez de grands joueurs si vous ne prouvez pas cette année vous n'aurez pas d'excuses.merci.