Quels sont les favoris de la Coupe du Monde 2018 ?

La Coupe du Monde 2018 en Russie approche à grands pas. Dans 2 jours, 32 nations s'affronteront pour déterminer qui soulèvera le trophée, quatre années après l'Allemagne. Nous allons ici évoquer les grands favoris de la compétition, dans l'ordre des estimations établies par les sites de pronostic foot.

L'Allemagne pour se succéder à elle-même



Selon les principaux sites de paris sportifs, c'est l'Allemagne, championne du monde en titre, qui est favorite de la Coupe du Monde 2018 en Russie. La nation emmenée par Joachim Low entend défendre son titre quatre ans après avoir battu en finale l'Argentine de Lionel Messi. Dans cette optique, elle a d'abord été sans pitié en phase de qualification, avec 10 victoires en 10 matchs et 43 buts marqués pour 4 encaissés. Le rouleau-compresseur construit autour du Bayer Munich, qui fournit près de la moitié du onze titulaire, a hérité d'un groupe à sa portée, évidemment, mais devra faire preuve de sérieux pour terminer à la première place. L'équipe de Toni Kroos, Mesut Özil et Thomas Müller devra se défaire du Mexique, meilleure nation de la zone CONCACAF, de la Suède, qui a éliminé l'Italie en barrage, et de la Corée du Sud, deuxième des qualifications de la zone Asie. Pour les sites de paris, ce sont le Mexique de Chicharito et la Suède, sans le géant Zlatan Ibrahimovic, qui devraient donner le plus de fil à retordre au champion en titre, alors que la Corée du Sud est vue comme le bon dernier du groupe. Le point d'interrogation principal des Allemands sera surtout la forme du capitaine Manuel Neuer, qui a raté une grande partie de la saison sur blessure.

Le Brésil de Neymar



Le deuxième grand favori de la compétition pour les bookmakers est le Brésil, emmené par le futur meilleur joueur du monde, son capitaine et numéro 10, Neymar. La star du Paris SG et ses coéquipiers, parmi lesquels Marcelo, Casemiro, Dani Alves ou Coutinho, ont dominé leur campagne de qualification, au point d'être la première nation, hors Russie, à aller officiellement à la Coupe du Monde. L'équipe coachée par Tite a en effet terminé première de la zone AMSUD, avec 12 victoires mais surtout une seule défaite en 18 matches. Très en forme, le Brésil devra cependant conjurer l'humiliation d'il y a quatre ans à domicile, et la défaite sensationnelle contre l'Allemagne en demi-finale (1-7). Pour cela, les joueurs devront sortir d'un groupe dont ils sont les grands favoris, et où le Costa Rica apparaît comme décroché, selon les divers sites de paris. Les deux autres nations sont européennes, la Suisse et la Serbie, et d'un niveau plutôt proche à la vue de leurs cotes respectives. Si le Brésil termine premier de son groupe et que l'Allemagne tient son rang et fait de même, les deux nations ne pourront se rencontrer qu'en finale. Pour une revanche au sommet entre les deux favoris de la compétition ?

L'équipe de France



Mais il ne faudrait pas oublier si rapidement les Bleus du capitaine Hugo Lloris, qui font également office de candidats à la victoire, derrière l'Allemagne et le Brésil. D'après le classement FIFA, ils ont hérité du " groupe de la mort " avec le Pérou, l'Australie et le Danemark. Mais selon les sites de paris sportifs, la France est la grande favorite d'un groupe semble-t-il peu relevé, si l'on excepte l'outsider danois, adversaire régulier des Bleus en compétition internationale, qui a éliminé en barrage l'Irlande et qui compte dans ses rangs le milieu de Tottenham, Christian Eriksen. De leur côté, le Pérou renoue avec la Coupe du Monde après 36 ans d'absence, alors que l'Australie de Tim Cahill ne participe qu'à son cinquième Mondial. Savant mélange d'éléments confirmés (Antoine Griezmann, Paul Pogba, Hugo Lloris, Blaise Matuidi) et de jeunes à très forts potentiels (Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé, Thomas Lemar), l'équipe de Didier Deschamps, vice-championne d'Europe, ambitionne d'atteindre au minimum le dernier carré de la compétition. Il faudra pour cela sortir d'un groupe abordable, puis affronter en huitième de finale une nation du groupe de l'Argentine, qui comprend l'Islande, la Croatie et le Nigeria. Puis, si les favoris sont au-rendez-vous, l'Espagne ou le Portugal, champion d'Europe 2016, dès les quarts de finale. Mais les Bleus, qui ont sorti la grande Allemagne en demi-finale de leur Euro, il y a deux ans, sont prêts à battre n'importe quel pays pour réaliser le rêve de millions de Français, qui est de remporter à nouveau, 20 ans après son premier et unique sacre, la Coupe du Monde.

L'Espagne revancharde



Enfin, dans ce tour d'horizon des favoris à la victoire finale, comment ne pas citer l'Espagne ? Revenue à son meilleur niveau après un Euro 2016 plutôt décevant (élimination en huitième de finale par l'Italie), la Roja s'est qualifiée aisément à la Coupe du Monde en terminant première de son groupe, devant cette même Italie, avec 9 victoires et un nul en 10 matchs. Implacable, l'équipe entraînée depuis juillet 2016 par Juan Lopetegui s'appuie en majorité sur des joueurs des trois grands clubs espagnols que sont le Barça, l'Atlético Madrid et le Real Madrid. Ces derniers vont avoir fort à faire dès la phase de poule, puisque ce n'est pas moins que le champion d'Europe en titre du Madrilène Cristiano Ronaldo qu'ils auront sur leur chemin. Outsider dans cette Coupe du Monde, et dans le groupe, le Portugal reste un adversaire coriace pour l'Espagne, qui devra en plus se mesurer au Maroc, un cran en-dessous du Portugal selon les divers sites de paris, mais nation intéressante du continent africain, qui compte sur l'expérimenté Medhi Benatia. Enfin, l'Iran, première dans le groupe de qualification de la zone Asie, fait office de victime expiatoire pour les bookmakers, même si rien n'est joué d'avance. Pour sa dernière grande compétition avec sa sélection, comme il l'a laissé entendre en interview, le Barcelonnais Andrés Iniesta, 33 ans, aura à coeur d'emmener les siens vers la victoire finale. Comme un certain Zinédine Zidane en 2006 ?



Article lu 594 fois. Rédigé le Mardi 12 Juin 2018 par TopFoot
Commentaires : (ajoutez un commentaire)

   20h00 sur BeIn 2
                Valence - Atletico Madrid - Parier


   20h30 sur BeIn Max5
                Atalanta Bergame - Frosinone - Parier


   22h00 sur BeIn Max6
                Athletic Bilbao - Leganés - Parier


Matchs en direct :

France, Ligue 2

20h45 - Metz - Ajaccio : Pariez !

Angleterre, Premier League

21h00 - Crystal Palace - Liverpool : Pariez !

Liga

20h00 - Valence - Atletico Madrid : Pariez !
22h00 - Athletic Bilbao - Leganés : Pariez !

Serie A

20h30 - Atalanta Bergame - Frosinone : Pariez !

Portugal, Liga Sagres

21h15 - Guimaraes - Feirense : Pariez !

MLS

01h30 - Washington - New England : Pariez !
04h00 - Los Angeles FC - Colorado : Pariez !