Carling Cup : l'Arsenal nouveau répond présent

C'était le choc de ces huitièmes de finales de la Carling Cup. Arsenal accueillait Liverpool à l'Emirates Stadium. L'occasion comme toujours dans cette compétition d'oberver les jeunes pousses des Gunners, auteurs d'un match complet récompensé par une victoire 2-1.

Les " Baby Gunners " contre les " Super Subs " des Reds. Voilà résumé l'affiche de la soirée. Face aux jeunes pépites de Wenger (Merida, Ramsey, Eastmond, Gilbert ou encore Gibbs), Rafael Benitez choisit de donner du temps de jeu à des joueurs sous utilisés en ce début de saison. Skrtel, Kyrgiakos, Babel et Voronin figurent dans le onze de départ des Reds. A noter les présences de deux Français dans chaque équipe, Nasri et Silvestre pour les locaux, Plessis et N'Gog pour Liverpool.

Rapidement, les jeunes Gunners prennent le contrôle du match, enchaînant longues possessions de balles et rapides assauts, ponctués par des échanges à une touche de balle. Nasri, de retour après sa fracture du péroné, cherche à mettre en difficulté la défense des Reds par de nombreux ballons en profondeur. Très en jambes, le milieu français pose de constants problèmes à l'arrière garde de Liverpool, bien à la peine. Skrtel en pompier de service multiplie les sauvetages tandis que Degen rate l'occasion d'allumer la première mèche en ne bonifiant pas l'offrande de Voronine (7ème minute).
La merveille de Fran Mérida, arraché au centre de formation du FC Barcelone, ponctue alors logiquement une entame mieux maîtrisée par les disciples d'Arsène Wenger. A la suite d'une touche de Gilbert, mal dégagée par Insua, le milieu espagnol repique puis a tout le temps d'armer une frappe puissante qui avec l'aide du poteau droit, se loge au fond des buts de Cavalieri (19ème minute).
Les Gunners poursuivent alors un incessant pressing au milieu. Dominateurs, ils ne parviennent pourtant pas à doubler la mise et se font même cueillir sur un contre bien mené.

Insua replace les Reds.

Là aussi, une mauvaise relance en est l'amorce. Après avoir bien stoppé un raid de Babel, Senderos ne parvient pas à dégager. Insua récupère le ballon à 30 mètres coté gauche. Sans aucune hésitation, l'Argentin ajuste de son pied gauche une reprise en demie volée qui trompe Fabianski bien trop avancé sur ce coup (26ème minute).
Un peu groggy, les petits canonniers baissent de rythme. Le match prend alors une allure plus défensive, avec de lentes phases de jeu, sans trouver l'ouverture.
Peu après la reprise, Arsenal reprend l'avantage grâce à Nicklas Bendtner. Bien servi coté gauche, le grand Danois résiste au retour de Degen et Skrtel pour ajuster Cavalieri (50ème minute).

Malgré les entrées d'Aquilani (pour son premier match sous les couleurs de Liverpool) et de Benayoun, Liverpool ne trouve pas l'ouverture face à des Gunners devenus soudain plus prudents et bien regroupés devant Fabianski. Wenger poursuit d'ailleurs son tour d'effectif en donnant sa chance à Watt, Randall et Coquelin. Arsenal se qualifie finalement pour les quarts de finales de cette Carling Cup. Mais plus qu'un titre, nul doute que Wenger y cherchera encore à tester ses nouveaux poulains.

Les compos:
Arsenal : Fabianski-Gilbert, Senderos, Silvestre, Gibbs-Eastmond (Randall, 75ème), Merida (Coquelin, 87ème), Nasri, Ramsey-Bendtner (Watt, 87ème) Eduardo.

Liverpool : Cavalieri-Degen (Ecleston, 88ème), Skrtel, Kyrgiakos, Insua-Kuyt, Spearing, Plessis (Aquilani, 76ème), Babel-N'Gog (Benayoun, 74ème), Voronine.



Article lu 1763 fois. Rédigé le Mercredi 28 Octobre 2009 par Guillaume Bardou
Commentaires : (ajoutez un commentaire)

 GunnerGwada : Erreur! Nicklas Bendtner est danois, non un norvégien! We Love You Arsenal We Do

 Guillaume (Rédaction) : Bien vu, merci pour ta réactivité, c'est corrigé évidemment. Tu remarquerais qu'on va plus vite que l'Equipe, on se force à etre réactif, mes excuses pour cette erreur...

 antoine : les enfoire ils ont voler Merida au fc barcelon ooooooooooooouuuuuuuuuuu

 gunners fan : allez arsenal au chiottes liverpool comme je deteste cette equipe j espere que arsenal et chelsea va gagner le championnat vive les gunners


   17h30 sur BeIn Max5
                Genclerbirligi - Fenerbahce - Parier


   18h00 sur BeIn 2
                Nottingham - Fulham - Parier


   19h00 sur RMC Sport 1
                Crystal Palace - Chelsea - Parier


   19h00 sur Canal + Sport
                Crystal Palace - Chelsea - Parier


   19h00 sur RMC Sport 2
                Watford - Norwich - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv