Premier League : et Arsenal craqua

En déplacement sur la pelouse de West Ham dans l'un des multiples derbys de Londres, Arsenal a bien cru s'imposer à Upton Park, mais à lâché lors du dernier quart d'heure.

Arsène Wenger

Les Gunners avaient préparé leur coup. Dès la 37e minute de jeu et le coup de tête de Gallas (0-2) succédant au plat du pied de Van Persie, le match semblé scellé. C'était néanmoins sans compter sur une équipe de West Ham à réaction, poussée par son public, et bien aidée par Diamanti. L'attaquant italien, chouchou de son entraîneur Gianfranco Zola, voyait son coup franc repoussé par le poteau mais repris par son coéquipier Carlton Cole (1-2). Il se chargeait ensuite du pénalty de l'égalisation (2-2) pour un retour inattendu. L'expulsion de Parker à la 85e minute de jeu suite à une seconde sanction disciplinaire ne permettra pas à Arsenal de revenir au score.

Après s'être faits rejoindre à Alkmaar dans les arrêts de jeu en Ligue des Champions (1-1), les Gunners montrent une nouvelle fois des carences en fin de rencontre. Le principal bénéficiaire de ce résultat est sans contestation possible Chelsea, seul leader du championnat.



Article lu 1780 fois. Rédigé le Dimanche 25 Octobre 2009 par Corentin Momont