Liga : un Atlético ridicule !

voir aussi : Atletico Madrid - Espagne - Europe - Liga - RSS

Le travail de Quique Sanchez Flores ne sera pas de tout repos. Nouvel entraîneur de l'Atlético Madrid depuis quelques heures, l'espagnol a assisté ce soir (des tribunes) à une prestation ridicule de ses nouveaux joueurs face à Majorque (1-1) au Stade Vicente Calderon.

Le résultat, en lui-même, n'a rien de si offensant. L'Atlético fait un très mauvais début de saison et voir les Colchoneros laisser échapper deux nouveaux points sur leur route - qui plus-est à domicile - n'est pas forcément une surprise.

Néanmoins, la manière a de quoi susciter le mécontentement. Face à des visiteurs rapidement réduits à dix (exclusion de Josemi à la 27' pour second carton jaune) puis à neuf dès la 50' minute de jeu (deux cartons jaune pour Ramis), l'Atlético s'est montré inférieur dans le jeu à une équipe de Majorque qui aurait même pu croire aux trois points.

Révélateur de l'état actuel des rouge et blanc, c'est sur pénalty que l'Atlético a marqué (Forlan après en avoir raté un une trentaine de minutes auparavant) et dans les arrêts de jeu qu'il s'est fait rejoindre au score.

Santi Denia, entraîneur intérimaire en attendant la prise de fonction officielle de Flores, a suscité beaucoup de critiques à l'issue de la rencontre concernant la titularisation dans les cages du jeune De Gea (pourtant excellent il y a de cela quelques semaines) aux dépens d'Asenjo. Celui-ci a en effet commis deux erreurs au cours de la partie et sans doute baissé dans l'estime du nouvel entraîneur, qui n'a cessé de prendre des notes. Dans son carnet, Flores ne devait pas trouver beaucoup de points positifs.



Article lu 2558 fois. Rédigé le Samedi 24 Octobre 2009 par Corentin Momont