CM 2010 : Le 10/10 de l'Espagne

A ceux qui en doutaient peut-être suite au surprenant mais mérité revers face aux Etats-Unis, cet été au cours de la Coupe des Confédérations, l'Espagne est certainement ce qu'il se fait de mieux au niveau International depuis maintenant plusieurs mois.

Hier soir en Bosnie, la troupe dirigée par Vicente Del Bosque a en effet bouclé sa phase de qualification pour le prochain Mondial par une manita 5-2, lui permettant ainsi de finir en tête de son groupe 5 avec la note maximale de 10/10. 10 pour le nombre de victoires glanées par la Roja, en autant de rencontres, lors de ces éliminatoires. Une performance quasi-historique que seuls Brésiliens (qualifications pour la Coupe du Monde 70) et Allemands (pour la Coupe du Monde 82) avaient réalisé auparavant dans l'Histoire. Présentant une différence de buts assez incroyable de +23 (28 buts pour, 5 contre), la Furia Roja se déplacera donc en Afrique du Sud l'été prochain avec la casquette de grandissime favori de la compétition, malgré les dires de circonstances de son Sélectionneur : "Notre objectif est de lutter pour gagner le prochain Mondial, mais nous savons que ça sera difficile. Nous ne sommes pas favoris mais nous sommes dans les pays qui peuvent en effet espérer remporter le titre" a lancé après la victoire des siens Del Bosque.

Si la Roja semble donc en apparence vouloir se protéger du lourd fardeau que représente souvent le statut de favori, sa prestation d'hier soir aura de quoi donner de l'espoir au peuple Ibérique. Privée de plusieurs cadres comme Torres, Villa, Puyol ou encore Senna, l'Espagne a en effet prouvé qu'elle pouvait s'appuyer sur un effectif large, varié mais surtout rodé aux exigences du haut niveau. Hier à Zenica, la Roja n'a en effet laissé aucune chance à son adversaire Bosniaque, complètement dépassé par la qualité collective et individuelle de cette formation ibérique. A noter enfin que pour sa deuxième apparition sous le maillot de la Selección (sa première titularisation), Negredo a inscrit un intéressant doublé, confirmant ainsi que son ambition était belle et bien de faire partie des 23 Espagnols qui tenteront de réaliser en 2010 le rêve de tout un pays : à savoir celui de soulever pour la première fois de l'Histoire de la nation la tant convoitée Coupe du Monde.



Article lu 2041 fois. Rédigé le Jeudi 15 Octobre 2009 par Fabien Borne
Commentaires : (ajoutez un commentaire)