CM 2010 : la déception portugaise !

Si la situation de l'équipe de France dans le groupe 7 n'est guère réjouissante, que dire du parcours de qualification d'un pays comme le Portugal ?



Cette nation majeure du football européen est en danger avant les rencontres de ce soir. Emmenée par le Ballon d'Or 2008, la Seleçao de Cristiano Ronaldo n'a plus le droit à l'erreur. Après un match nul samedi au Danemark, arraché dans les dernières minutes de la rencontre. Les joueurs de Carlos Queiroz ont trois matchs pour tenter d'éviter une catastrophe nationale.

Dans un groupe 1 abordable où il faisait figure de favoris, les portugais ont essentiellement pêché sur leurs terres, avec une défaite surprise face à l'actuel leader du groupe, le Danemark et concédant deux matchs nuls sans saveur face à la Suède et l'Albanie.
Seulement quatrième de leur groupe avec sept points de retard sur les danois, les lusitaniens peuvent difficilement espérer se qualifier directement. S'ils veulent voir l'Afrique du Sud, les vices champions d'Europe 2004 vont devoir accomplir un parcours sans faute, à commencer par la double confrontation face à la Hongrie, deuxième du groupe avec trois points d'avance, mais qui reste un adversaire largement à leur portée. Deux victoires nécessaires afin d'entretenir l'espoir et d'éviter un dernier match à domicile, chargé en regrets et sans enjeu face à Malte.

Si l'obstacle hongrois ne paraît pas insurmontable, les portugais devront lutter avec un adversaire d'un autre calibre pour accéder aux barrages, la Suède. L'équipe de Zlatan Ibrahimovic possède deux points d'avance sur le Portugal mais avec un calendrier moins favorable que les lusitaniens, et notamment un déplacement chez le voisin danois le 10 Octobre prochain. La mission n'est pas simple pour Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers car leur destin n'est plus entre leurs pieds. Un faux pas suédois lors des 3 derniers matchs est obligatoire pour obtenir ces fameux barrages. Mais cette mission ne semble pas impossible, tant cette sélection portugaise regorge de joueurs talentueux, à commencer par son capitaine qui n'a pas encore inscrit le moindre but dans cette campagne de qualification.

Décevant pour le joueur le plus cher de l'histoire qui peine à retrouver son niveau dans ce début de saison. Si Cristiano Ronaldo ne veut pas regarder ses camarades du Real Madrid devant sa télévision l'été prochain, il sait ce qu'il lui reste à faire, marquer, gagner et prier...



Article lu 4124 fois. Rédigé le Mercredi 09 Septembre 2009 par Romain B.
Commentaires : (ajoutez un commentaire)