Espagne : Fabregas se méfie de l'attaque transalpine

En conférence de presse ce vendredi, Cesc Fabregas a bien entendu parlé de son adversaire pour la finale de l'Euro. Le milieu espagnol se méfie particulièrement des deux attaquants italiens.

L'Espagne a rendez-vous avec l'histoire dimanche (20h45) à Kiev. Les Ibères devront, pour réaliser un triplé unique, dominer la Squadra Azzura. Dans cette rencontre, les deux attaquants transalpins auront un grand rôle à jouer comme l'a reconnu Cesc Fabregas, présent en conférence de presse. "Balotelli est un grand footballeur, il l'a montré hier. Il a vécu deux moments fantastiques et inscrit deux super buts. Clairement, c'est une menace. Comme Cassano. Il faudra les désactiver."

Si l'attaque transalpine est déjà connue, le doute plane toujours sur le buteur qu'alignera Vicente Del Bosque. Trois joueurs ont déjà été alignés en pointe, ne manque plus que Fernando Llorente.



Article lu 1999 fois. Rédigé le Vendredi 29 Juin 2012 par Romain B.