Allemagne, Löw : "Le passé ne joue aucun rôle"

L'Allemagne retrouvera l'Italie jeudi (20h45) en demi-finale, un remake de la demie du Mondial 2006 remportée par la Squadra (2-0 ap). Mais pour Joachim Löw, les six années écoulées ont changé beaucoup de choses.

La Nationalmannschaft n'a jamais gagné l'Italie lors d'une compétition officielle. Un passé peu glorieux qui ne représente rien aux yeux de Joachim Löw. "En 2006 une partie de nos joueurs était là, mais c'était il y a six ans maintenant et la situation était différente. Le passé ne joue aucun rôle pour nous. On n'en parle pas aux joueurs, même pas à ceux qui étaient là en 2006" a déclaré le technicien allemand dans des propos relayés par l'agence Reuters.

En cas de finale, l'Allemagne affrontera le Portugal ou l'Espagne. Aux yeux du sélectionneur, le tenant du titre devrait atteindre la dernière étape même si le match sera serré. "Il n'y a pas de favori clair. L'Espagne est certainement légèrement favorite pour atteindre la finale. L'Espagne reste, maintenant comme par le passé, l'une des meilleures nations au monde même si leurs rencontres n'ont pas été très spectaculaires jusqu'ici. Ils arrivent toujours à marquer un ou deux buts et ils ont l'une des meilleures défenses au monde, ils concèdent très peu d'occasions" a-t-il expliqué selon l'AFP.



Article lu 1713 fois. Rédigé le Mardi 26 Juin 2012 par TopFoot

   18h00 sur Canal + Sport
                Quevilly - Pau FC - Parier


   20h30 sur Foot +
                Standard de Liège - Oostende - Parier


   20h45 sur Canal + Sport
                Nice - Rennes - Parier