Une montée en puissance attendue

Quatre jours après le premier match de l'équipe de France face à l'Islande, les Bleus recevaient la Serbie dans le stade de Reims. Une belle façon de fêter la remontée en Ligue 1 de l'équipe rémoise.

Malouda

La victoire de l'équipe de France deux à zéro s'est dessinée très tôt dans la partie et force est de constater que les sept changements opérés par Laurent Blanc ont été riches d'enseignements.

Sur le plan offensif, le changement tactique opéré par le sélectionneur a fait mouche. Florent Malouda replacé dans l'axe et Samir Nasri dans le couloir droit ont donné un véritable équilibre à l'équipe. Utilisé comme ailier à Manchester City et à Arsenal par le passé, l'ancien Marseillais a beaucoup plus de repères sur un côté et l'alternance avec Franck Ribéry amène beaucoup de mouvements. Pour le milieu de Chelsea, sa puissance, sa rigueur défensive et sa qualité de tir représentent un atout non négligeable dans le coeur du jeu. En témoigne sa magnifique frappe sur le deuxième but. Pour le reste, Ribéry confirme, avec un nouveau but, sa belle entrée contre l'Islande et semble enfin libéré avec la sélection. Du côté des remplaçants, Hatem Ben Arfa et Jérémy Ménez n'ont toujours pas l'influence qu'est la leur en club. On attend plus de ces joueurs, surtout lorsqu'ils rentrent en cours de jeu, face à des joueurs moins frais.

La parole est à la défense

Pointé du doigt après sa prestation contre l'Islande, Patrice Evra peut se faire du souci car Gaël Clichy a livré un match sérieux, aussi bien défensivement qu'offensivement. Il est d'ailleurs à l'origine de l'ouverture du score du Bavarois. Si Laurent Blanc a fait de la charnière centrale sa priorité, Laurent Koscielny a incontestablement marqué des points. Très bon dans le un contre un et plus rapide que ses concurrents en défense, il apporte une réelle alternative à ce poste. Toutefois, le Président a toujours rappelé l'importance d'automatismes à ce poste clé, il devrait par conséquent maintenir la paire Rami-Mexès. Statuquo au poste de latéral droit. Anthony Réveillère a montré hier qu'il était très complet. Meilleur défensivement que Debuchy mais moins tranchant devant, le choix semble cornélien pour le sélectionneur. Malgré le bon match des Bleus, on retiendra tout de même la blessure de Yann M'Vila et la baisse de régime de l'équipe en seconde période.

Il reste maintenant un match à l'équipe pour se préparer mais nul doute que la belle prestation d'hier est de bon augure pour l'Euro. Affaire à suivre.



Article lu 1600 fois. Rédigé le Vendredi 01 Juin 2012 par TopFoot

   18h00 sur Eurosport2
                Kristiansund - Molde - Parier


   19h00 sur RMC Sport 1
                Sheffield United - Tottenham - Parier


   19h00 sur Canal +
                Sheffield United - Tottenham - Parier


   19h30 sur BeIn Max5
                Eibar - Osasuna - Parier


   19h30 sur BeIn 1
                Real Sociedad - Espanyol Barcelone - Parier


>> La suite du programme sur Matchs.tv